Roubaix Oh quelle ville !

Ce samedi matin avait lieu le lancement de l’ouvrage « Roubaix Oh quelle Ville ! » , paru aux éditions Autrement et piloté et partiellement rédigé par le plus que roubaisien Luc Hossepied , déjà auteur il y a 10 ans de « Roubaix La fierté retrouvée ». Organisé par la Ville en lancement de Signet Roubaix, notre « salon du livre itinérant », le lancement consistait en une présentation du livre via des échanges / débats avec quelques contributeurs du livre ainsi que quelques élus; dont M. le Maire , Guillaume Delbar, et Frédéric Minard.
mook
Dans le public, une trentaine de personnes : des contributeurs du livre, des artistes roubaisiens, des acteurs de la ville, mais aussi de simples curieux.

Bien sûr, le livre en question , baptisé Mook , contraction de magazine et de book , commande des éditions Autrement auprès de Luc Hossepied , se veut résolument positif, montrant un visage renouvelé de la ville. On y parle des artistes et des entreprises qui donnent tant pour la ville et son image, on y parle de zéro déchet, ce projet fou qui réussira forcément à Roubaix, parce que cette ville est folle. On y parle des talents qui émergent dans chaque quartier.

Alors bien sûr des échanges comme ceux là, ça fait du bien. Quel plaisir d’entendre Michèle Mathé , directrice de l’Ecole de la 2eme chance, dire que si un jour, elle avait un problème quelconque sur ses locaux, elle en chercherait absolument d’autres dans la ville, car elle ne voudrait pas quitter Roubaix.
Quel bonheur d’entendre Oussama Bezzazi, architecte roubaisien, qui a conçu la formidable Moquée Bilal de l’Epeule, parler avec passion de son métier, son parcours et sa conception de l’architecture d’une mosquée , ouverte vers son quartier, ouverte vers la ville.
Bien entendu, ces signaux positifs, cette énergie créatrice ne doit pas faire oublier les difficultés de la ville. Georges Voix , président de La Ligue des Droits de l’Homme à Roubaix, a rappelé aussi la couche de difficultés et de forte précarité présente aussi ici à Roubaix, qui pourrait malheureusement se fragmenter, voire se fracturer et qui est sans cesse un rappel aux enjeux politiques de la ville.

Roubaix est une ville qui change, et qui doit réussir cette mutation avec ses habitants. C’est la ligne éditoriale de l’ensemble des sujets qui composent les 100 pages de ce livre, qui doit contribuer à améliorer l’image de la ville, car il montre ses richesses, sa diversité, son énergie, sa créativité, ses hommes et ces femmes qui multiplient les initiatives pour changer la ville.
oh-roubaix

A noter que le Mook est en vente dans les bonnes librairies, et notamment aux Lisières ou a Autour des Mots.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s