Européennes : revue de paquetage des professions de foi

Soirée enthousiasmante chez les Dumont avec la lecture des professions de foi pour les Elections Européennes , arrivées ce midi dans la boîte aux lettres.  Sans rentrer dans une analyse précise des programmes et des discours, je vous propose ici mon sentiment sur ces documents de communication, avec un oeil particulier sur ce qui m’a interpellé, marqué, surpris… 

C’est assez étrange, mais la 1ère phrase que j’ai lue en ouvrant mon enveloppe de professions de foi (étrange cette expression quand même) des élections européennes est « Sortons de l’UE » !!  Je découvre donc un parti , l’UPR, qui pourtant revendique sa forte croissance grâce à une présence active sur les réseaux sociaux ! Je le savais que je ne traînais pas assez sur Internet ! 
Bon en gros, le message est clair : sortons de l’Europe car c’est la cause de tous nos maux. On zappe.

Passons aux Verts où je reconnais le visage de Karima Delli dont j’ai remarqué les déclarations intelligentes des dernières semaines. Je m’en veux même d’avoir raté sa séance dédicace aux Lisières.  Le tract est clair, les messages cohérents avec ce que j’entends des Verts sur l’Europe, mais j’avoue lâcher un sourire à la lecture de la 1ère phrase : « le 25 mai prochain, vous voterez pour transformer votre vie » . Je ne me souviens pas avoir raté une election et je comprends bien l’importance de celle-ci, mais j’ai le vague sentiment que l’on est quand même en surpromesse. 

Place à Jacky Hénin maintenant et le Front de Gauche qui martèle ses claims forts de campagne , en particulier « l’Humain d’abord ». Le tract est plutôt bien construit, rédigé avec des phrases simples et synthétiques , bref efficaces; pas de blabla inutile. Tout En bas à gauche sous le logo,  on y relève une ionformation importante: « Le 25 mai, un seul jour, un seul tour » : une information pas inutile !

Tiens, Jérôme Lavrilleux… pour l’UMP ! Et bien, milles excuses si je froisse des gens, mais je ne connaissais pas ce monsieur. Je croyais que c’était Tokia Saifi la tête de liste. Ici aussi, j’y vois la mention « un seul jour, un seul tour » mieux positionné encore que sur le tract précédent.Le slogan « Pour la France, agir en Europe » est relativement passe partout mais positionnant. Le verso est  bien rédigé mais très chargé. Y emerge cependant un logo « attention » avec la mention « Election à un seul tour, pas de dispersion ». Avec autant de listes , en effet, le risque est réel. 

Sur la profession de foi de « Nouvelle Donne » , je remarque surtout les têtes de Bruno Gaccio, l’ex « Guignol » , de Sam Karmann le comédien et de Patrick Pelloux l’urgentiste. Plutôt people cette nouvelle donne ! N’y manque plus que notre ami roubaisien Cyril Chamalet ! 😉 D’ailleurs, heureusement qu’il y a les photos car le texte est  copieux ! En tout cas le tract n’est pas du tout de la même veine que leurs prises de paroles tv et réseaux sociaux qui se veulent humoristiques et qui ne m’ont pas fait rire. Je persiste à penser que la politique est un sujet sérieux et que l’humour y dévalorise un peu les discours. C’est un avis, il se discute.

L’UDI et le MODEM qui ne font plus qu’un se surnomment « les européens » : appellation plutôt sympa qui démontre qu’ils ne passeront pas leurs vacances avec l’UPR évoqué plus haut. Le document est assez synthétique, avec 4 points voulant aller à l’essentiel. Bon, c’est un poil « fadasse » sur la forme, mais ça se lit super bien.

« L’UMPS » , « Non a Bruxelles », la photo d’un Le Pen : le FN nous sort bien entendu les mêmes recettes, les mêmes rengaines qui gagnent , faites de populisme et de repli sur soi. Rien de neuf. Mais malheureusement très cohérent. 

Le tract du PS arrive enfin, tout de rose vêtu ! J’apprécie l’utilisation de la couleur référente. C’est un b.a ba du marketing, mais il n’est pas toujours appliqué en politique. Le document est très bien fait, assez moderne dans sa composition graphique et avec la mise en avat de 10 engagements. J’ai un peu de mal avec le slogan « Imposons une nouvelle croissance », que je ne comprends pas bien, mais soit, ce n’est pas l’essentiel.. (certains vont dire que c’est une manie chez moi… ;-)) 

Enfin, je termine par l’incontournable Nicolas Dupont-Aignan avec un slogan étrange « ni système, ni extrèmes ». En gros plan, le visage de la tête de liste , Jean-Philippe Tanguy, qui a 28 ans mais qui en fait au moins 10 de moins. Au verso,  en Fluo, on nous alerte : attention danger « voilà ce qu’ils nous préparent en secret » :  l’entrée de la Turquie  » sans parler du Kosovo, de l’Albanie, de la Macédoine, de la Serbie, de l’Ukraine » . Sans commentaires. 

Bonne lecture à tous et rdv dimanche aux urnes; On peut rêver ? 

20140520-225636.jpg

Publicités

On a connu de plus belles soirées…

Voilà, le 1er tour vient de se terminer après une campagne roubaisienne qui s’est terminée dans une ambiance un peu nauséabonde. N’en déplaise aux partis traditionnels qui s’en offusquent quand on le leur signale. 
Malheureusement, à Roubaix comme ailleurs, ces Municipales marquent le déclin , voire la fin d’un système politique a bout de souffle. Les gens, lassés de la politique politicienne, des affaires et surtout lassés d’être dans l’impasse sur le plan social et de l’emploi,  se réfugient dans deux stratégies: l’abstention d’une part, le vote Front National d’autre part. Quelles sanctions !! Et arrêtons de faire semblant qu’il s’agit d’une surprise !!! Pour rappel, dans Nord Eclair ce matin, on pouvait lire « l’abstention et le Fn, deux clés d’un scrutin indécis ». 

20140323-220819.jpg

Ici à Roubaix, l’équipe municipale en place qui est partie incroyablement divisée a raillé ses adversaires au lieu de se regarder dans le miroir. Pierre Dubois, mal conseillé sans doute, a abandonné deux politiques locales fondamentales : la sécurité et la propreté. Il a nié la première en faisant d’ailleurs une gaffe monumentale face aux médias. Il ne s’est pas occupé de la seconde n’en faisant jamais une priorité de l’équipe municipale. J’en faisais encore l’amer constat ce matin en allant voter entre le Boulevard Montesquieu et l’école Lakanal. 
Le grand gagnant est donc incontestablement un novice de la politique, Jean-Pierre Legrand, qui  obtient donc quasiment 20% sans avoir fait campagne ! Les twittos actifs du Ps roubaisien se sont bien moqués de la faiblesse locale présumée du FN, mais ont oublié une chose : qu’on le veuille ou non, la marque FN est aujourd’hui la « marque » politique la plus puissante en France , avec des discours  cohérents depuis des années et des têtes de listes « propres sur elle » (un ancien chef d’entreprise à Roubaix , un ancien sous-préfet à Tourcoing). Elle rallie autour d’elle des gens qui en ont marre et qui n’ont pas trouvé les réponses auprès des partis traditionnels. 
Bien sûr, je ne partage pas les valeurs du Front National, je ne cautionne pas ce discours de haine qui me débecte , mais je partage le cri de desespoir de citoyens à la recherche d’une nouvelle voie et qui sont affligés par le triste spectacle que nous proposent les partis traditionnels.  

Guillaume Delbar arrive en tête aujourd’hui. Il bénéficie de la division des listes de gauche , mais sa marge de manoeuvre semble faible.. Pourtant, je crois que son équipe citoyenne peut rassembler quelques Dubois-sceptiques. Il se présente en tout cas comme la seule alternative citoyenne à Pierre Dubois et c’est un atout non négligeable. Il faudra aussi attendre la position des dissidents, André Renard en tête mais aussi Richard Olszewski. Vont-ils négocier des places, des strapontins ? Vont-ils se faire cette semaine des bisous bisous après s’être empoignés pendant des mois et renforcer encore le spectacle comico-politique que n’aura même pas  besoin de dénoncer le Front National ?
Quid de l’attitude également de Slimane Tir qui connait un nouvel échec après les Législatives malgré une belle équipe et une campagne sérieuse ? La page doit vraiment être tournée et nous savons la relève prête. 
Enfin, même si le score est anecodtique, je suis déçu que Rachid Rizoug ne soit pas le dernier des candidats roubaisiens . Sa campagne communautariste et démagogique a donné une mauvaise image de cette ville que j’aime tant. 

La semaine qui s’annonce promet d’être agitée. Au moins autant qu’elle est calme ce soir dans la twittosphère roubaisienne…En tant que blogueur amoureux de cette ville, je fais un rêve : que les candidats regardent les vérités en face, qu’ils ne tombent pas dans les pièges que leur dresse le Front National, qu’ils donnent une image positive de la politique et de Roubaix et qu’en sorte un Maire passionné, généreux et lucide.

Exclusif : Jérôme Dumont présente sa liste pour #Roubaix

J’ai l’immense plaisir de vous présenter la liste que je conduis pour les prochaines élections municipales :  #VivreRoubaix .. Sans etiquette , mais avec passion !

1: Moi-même @GrandPlaceRbx : ben oui, hein ! Je suis tête de liste evidemment . Franchement ? Qui d’autre ? Je ne vois pas …  Et puis, ce n’est une surprise pour personne si ?
2: Aurelie Dumont, ma femme. Au cas où je tremperai dans des magouilles. Hop, elle prend ma place comme maire. Je beneficie d’un non-lieu, et hop je reviens ! Si si, ça existe, j’ai vu ça dans Nord Eclair ! Et puis, elle a plein d’autres qualités qui j’en suis convaincu, aideront Roubaix.
3: Jean-charles Huvelle @hiouville, aussi connu sous le nom de TissusPapi.com , ou encore RbxCyclonews, ou encore AutoCult, a moins que ce ne soit GrupettoMedia. Bref, un type avec tant  d’identités, tant d’idees et tant d’energie ne peut que faire du bien !
4: Myriam Cau @myricau : j’aurai bien voulu qu’elle soit tête de liste chez EELV , mais visiblement elle ne veut pas ! Et si je lui laissais ma place dans 2 ans ? Ca se fait ça, non ?
5: Christophe Lamarre @doclamarre bien sûr, parce que ce grand Monsieur est indispensable pour Roubaix . Incontournable .
6: Emily Vanhée @leslisieres  parce que ma liste est evidemment citoyenne (ça fait mode ;-)) … Et parce qu’on a encore vu son talent quand il a fallu mettre une dizaine de personnes à poil dans le journal  contre la censure !
7: Frederic Minard  @fredztwitt parce qu’il est quand même rare aujourd’hui de rencontrer un fan de comics , de street art, de La Nouvelle Star et  qui connaît les paroles de Gamine ! 😉 et parce que sa culture et sa pertinence seront précieux
8 : Nadia Okat @virtuelle4 , parce que ses interventions sont souvent drôles, pertinentes, humanistes , modérées et justes. quelqu’un de bien. 
9: Marc Vasseur @marcvasseur , parce que Roubaix ne peut se passer de cet illustre blogueur, tennisman et pompier, veritable agitateur d’idees , et le seul a être venu au Roubaix Twapéro en short !
10 : Majdouline Sbai @majdoulinesbai ,  Parce qu’il s’agit quand même de l’une des rares personnes qui , où qu’elle soit, est juste et pertinente dans chacune de ses interventions publiques .. Et puis , je lui ai dis,  son « auto-portrait » sur son blog est juste extra !
11: Jerome Bernard @pubjbs , patron du Jb’s Pub , pour son sens du commerce , parce que t’as toujours droit à du fromage ou saucisson a l’apéro et  parce qu’il a accueilli 2 Tweet apéro !
12 : Sophie Wilhelm @Wilhelmsophie, directrice de l’Office de Tourisme de Roubaix, parce que sa reussite et son bilan à son poste valent tout l’or du monde !
13 : Gregory Wanlin @Gwanlin_Roubaix : parce qu’il est centriste et que c’est toujours utile. Parce qu’il aime la bière et la democratie participative. Parce qu’il roule en scooter et qu’il veut elever des poules dans son jardin. Et puis perso, j’adore ce type ! 
14: Sarah Haddi @Sarah_bcf  : pour sa jeunesse, sa curiosité, ses passions… Et parce qu’il semble y avoir un vrai risque que’elle tombe  du coté obscur de la politique, nous preferons la voir chez nous..
15 : Maurice Decroix @mauricedecroix : illustre roubaisien. Comment ne pas l’avoir à nos cotés ? Sa connaissance des médias et du monde culturel sont indispensables.
16: Florence de Rbx tourisme @Florence_Hel , pour ses idées , son energie, son amour de la ville , son envie d’aller de l’avant … Et parce qu’elle aime écrire sur des petits carnets 😉
17: Jean-Pierre Guerreiro  @11shots , parce qu’un expert informatique est toujours utile dans une equipe , et qu’il deviendra forcement le photographe officiel de la ville !
18:  Delphine Dubreuil  @delphdub , parce qu’à elle seule , c’est sûr , elle est capable de relancer l’Imprimerie roubaisienne !
19: Jean-francois Boudailliez : parce que l’ensemble de son oeuvre à la Culture de Roubaix merite un mandat de plus…
20 : Amber Ogborn @amberogborn , qui luttera avec son dynamisme et sa bonne humeur et sa connaissance du monde de l’entreprise pour attirer le maximum d’entreprises étrangères à Roubaix. Et puis elle sera aussi l’interprête officielle de la tête de liste qui est une vraie buse en anglais . 
21: Johann de  @Occazou , la librairie solidaire, parce que c’est tellement Roubaix ça : de la culture, de la solidarité, de la passion !
22 : Charlotte, de Chez charlotte 😉 … parce que ses tartines valent le detour 😉 … Et qu’elle a osé et pris des risques pour créer un lieu différent .
23 : Thanh Nguyen @fthanh1, parce qu’il en faut du cran pour affirmer haut et fort que les Gaufres Meert ne méritent pas leur réputation !  Et son blog fait dejà figure d’indispensable dans la blogosphere roubaisienne.
24 :  Claire Denniston, car en tant qu’élue de la cité , elle fera revenir à Roubaix cet événement genial et inclassable qu’est le Metropolitan Vintage show
25 : Erick Saudemont  @RbxBonheur : quand on a un pseudo pareil et qu’on donne une si belle image de la ville sur les reseaux sociaux, on merite forcement sa place dans cette liste !
26 : Isabelle Leupe , directrice du Conservatoire de Roubaix . Rencontrée à l’occasion de l’inauguration du nouveau conservatoire, j’ai rencontré une femme passionnée, amoureuse de son metier, de la musique, de la jeunesse. Une personnalité comme elle ne peut qu’apporter !
27 :  M. Boukaouit , secretaire de l’association des musulmans de l’epeule , qui aime son quartier, sa mosquée, avec une volonté d’integration, de paix et d’harmonie , un veritable exemple.
28 : Nathalie Desfrenne @DesfrennesN , parce que sa droguerie est une caverne d’Ali Baba à decouvrir absolument, et quelle energie pour les commerces de son quartier !
29 : Omar Dahmani, veritable amoureux de Roubaix , redacteur de la page « Roubaix Story » qui sera l’historien officiel de notre mandat
30 : Chantal Remael Bossu , présidente de l’association Choeur de femmes , parceque son idée d’agenda perpetuel etait géniale !
31 : Cyril Chamalet @LeChemindAlyss , un des fideles du RbXTwapero qui nous fera sans nulle doute avancer sur des idées societales nouvelles
32 : Fantine Lesaffre , parcequ’il nous faut une championne pardi !
33 :  Arnaud Tournant, parce qu’il nous faut un champion pardi !
34 : Carolyn Carslon , l’ex-patrone du CCN , car peut-être cela pourrait la faire revenir dans une ville a qui elle a tant apporté !
35 :  Olivier Dubois , le nouveau patron du CCN , un homme qu’on décrit comme « entier » et qui lui aussi a semble t-il les moyens de nous apporter beaucoup
36 : Le Gang des tricoteuses , dans son integralité,  car il n’y a qu’à Roubaix que l’on peut voir des idées pareilles !
37: Kaddour Hadadi , alias HK , parce qu’on a l’intention de rien lâcher !
38 :Corinne Masiero, parce que je ne vois pas pourquoi on laisserait cet artiste roubaisienne qu’on aime à une autre liste. Nous aussi, c’est l’Humain d’abord Corinne !
39 :  Pierre Wolf , le fondateur de @BarakaFabrique , car quel beau  projet ! Quel dynamisme ! Quelle passion ! Quelle abnégation !
40 : Elisabeth Beaugrand , parce que même si je l’ai un peu allumé , on me dit de source sûre que c’est une personne sincèrement dévouée pour Roubaix (et puis après tout, en etant dans plusieurs listes, elle a plus de chances d’être élue ;-))
41 : Mickaël Fernandes @fernandesmicka, pour être sur d’avoir un militant loyal et combatif .. Et parce qu’il va bouder sinon ! 😉
42:  Paulette Samaille , benevole de l’Association des familles de Roubaix, engagée dans l’action Lire et faire lire, afin de lutter contre l’illetrisme. Un exemple.
43: Thibaut Brodin : grand connaisseur des rouages de la ville et monsieur de classe, il sera un atout pour nous aider à developper le commerce roubaisien
44: Dounia Salmi , medaille d’or du benevolat roubaisien , qui sera un exemple de generosité et de partage pour tous les jeunes de la ville
45: Octave Klaba  @olesovhcom , patron d’une boite roubaisienne mondialement connu, qui est devenu une figure incontournable de notre ville et du net !
46: Annick Jehane , amoureuse de son quartier et veritable moteur de l’innovation et du textile roubaisien !
47: Bertrand Millet , le directeur de @coliséeroubaix  parce qu’il réussit un sans faute à la tête du Colisée …
48:  Nathalie Duparque @nduparque , roubaisienne d’adoption mais qui désormais, connaît les courées mieux que n’importe quel roubaisien
49: Bruno Renoul  @brenoul , parceque ça semble être une évidence, et qu’on va lui confier la Comm de la Municipalité (c’est un fantasme de certains ;-))
50: Françoise Valter , fondatrice de l’association Essor-Espoir , aux cotés des roubaisiens qui en ont besoin depuis plus de 20 ans . Un exemple .
51: Antoine, alias Lem , car c’est l’artiste de tous les roubaisiens .. Et que c’est un grand bonhomme !
52 : Salima Saa …  Non, j’déconne !  😉
53 : René Vandierendonck : ben quoi, moi aussi j’ai le droit, non ?

J’ai longtemps hesité , mais avec ces 52 autres passionnés de la ville, j’ai decidé de m’engager dans la course. Bien entendu, je n’ai rien demander à personne . Cela aurait été trop long et trop compliqué. Et puis bien sûr , j’ai dû piquer des colistiers sur d’autres listes, choisir moi-même le rang, car je sais de source sûre que cela a été très compliqué pour certains. J’ai choisi des proches et des gens rencontrés sur les réseaux sociaux , vus dans le journal  ou connus « de reputation ». Je ne les connais pas encore tous très bien, mais nous apprendrons à nous connaître pour donner le meilleur de nous mêmes pour cette ville que nous aimons tant .  1ere réunion de campagne ce we ? Ca va pour tout le monde ? 

Bon, il y aura des déçus je le sais …. ( si jamais vous êtes vraiment déçu au point d’être malheureux et triste, contactez moi sur twitter, je verrai qui je peux enlever en douce, mais faites-vite ! ). De toute façon, je sais que tous ces absents luttent et lutteront à leur manière pour défendre, valoriser et faire grandir et faire respecter Roubaix 😉 : dans les associations, les commerces, la rue, leur immeuble …. 

Vive Roubaix ! Et à tres bientôt pour fêter la victoire dans un Roubaix Twapéro post-municipales ! Santé ! 

Au fait, quelqu’un sait s’il y a des accoudoirs sur le fauteuil de bureau du Maire ? J’aime bien ça moi les accoudoirs …

J’aime Roubaix moi aussi .. mais pas la récup !

C’est en passionné de communication que j’ai souhaité faire ce billet  au sujet d’un des slogans de la campagne des Muncipales à Roubaix. Certains me diront que j’ai une obsession sur ce sujet après mon avis sur celui de Pierre Dubois : Roubaix respectée. Ce doit être ça.
Je le sais, c’est au fond un billet sans importance : je parle de la forme plutôt que du fond, et on le sait – et heureusement – cela jouera peu dans le vote final des roubaisiens.  Mais par principe, un blog, c’est parler de ce que l’on a envie de parler, donc je ne vais pas m’en priver. 

C’est l’annonce hier soir sur twitter du nom de la liste de Richard Olszewski qui m’a fait bondir : « J’aime Roubaix ». Suite à ma réaction outragée (n’ayons pas peur des mots), le tweet de celui qui se fait appeler @tchobiloute sur le réseau social , a été rapidement effacé. Je me suis dit que le 10ème candidat avait réféléchi 5 minutes à sa bétise et qu’il avait fait marche arrière, mais malheureusement, la nuit lui a porté un mauvais conseil puisque ce matin, celui qui soutenait si activement Pierre Dubois en décembre, remettait le couvert. 

20140216-205901.jpg

Or, comme chacun sait, le « I love Roubaix », (donc pour ceux qui ne maîtrisent pas bien la langue de Shakespeare, il s’agit de sa traduction littérale en français) est le slogan génial, fédérateur et moteur de notre office de tourisme qui en a fait plus qu’un slogan . C’est désormais l’emblême des roubaisiens qui aiment  leur ville, veulent la faire connaître.. mais aussi un logo formidable qui illustre nombre de produits dérivés autour de la ville.  Grâce à ce joli coup marketing, l’office de Tourisme a aussi réussi un tour de force:  redonner de la fierté aux roubaisiens , qui affiche ainsi leur amour de la ville avec un symbole identifié et identifiable.  
Et je suis en colère qu’un homme politique baptise ainsi le nom de sa liste. C’est de la récupération pur et simple.  Pathétique. On va m’expliquer que « J’aime Roubaix » n’appartient à personne.  Faux ! Il appartient aux moins dans les têtes, dans les esprits et dans les coeurs à notre Office de Tourisme, et certainement pas à Richard Olszewski.

Moi , grand témoin du débat Wéo…

Grâce à l’invitation de La Voix du Nord / Nord Eclair , j’ai eu la chance d’être le « Grand Témoin » du débat organisé par Wéo, la chaine régionale, entre les 10 candidats déclarés à la Mairie de Roubaix. Je remercie d’ailleurs vivement Youenn Martin, le patron de la rédaction locale d’avoir pensé à moi et de m’avoir invité.
Forcément, j’ai hésité quelques secondes.. mais Youenn m’a dit que je devais juste parler avec mon coeur de ma ville, et ça, je sais faire. J’avais un peu peur de dire de grosses aneries en direct, mais après tout, ce n’aurait pas été ni la première ni la dernière fois. Par contre, l’expérience, elle , valait le coup !

20140131-192504.jpg
Bon , passons sur ma prestation… je pense avoir dit ce que j’avais à dire, à quelques exceptions près. J’espère ne pas avoir déçu les organisateurs , ni même blessé personne. Je n’aime pas forcément ça.
L’idée dans ce post est juste de donner à mon avis « mes gagnants » de ce débat, même si bien sûr il faut en relativiser la portée. D’abord, il y avait trop de candidats pour exposer et développer une opinion, une proposition, un argumentaire ; ensuite on sait très bien que ce n’est pas là-dessus que se gagne ou se perd une élection. Toutefois, à titre personnel, cela m’a permis quand même de mieux cerner les personnalités de chacun et d’identifier ceux qui sortaient du lot.
J’en ai choisi 5. Sur 10, c’est déjà pas mal comme premier tri, non ? 😉

Je l’ai écrit sur mon compte Twitter . Selon moi, le gagnant de ce débat est Slimane Tir. En habitué des joutes politiques , le candidat écolo a fait parler son expérience pour exprimer avec vigueur et conviction quelques idées, notamment sur la place de Roubaix dans la métropole. Les prises de paroles, finalement trop rares , des candidats ne permettent toutefois à personne d’émerger réellement.
Coup de coeur pour Eric Mouveaux, le candidat du Front de Gauche, qui fut très clair et très cohérent dans son discours, proposant une vraie alternative , et une rupture profonde sur le plan économique (logique).
Mention bien à Guillaume Delbar, le candidat ump/udi qui s’est positionné comme le véritable adversaire de Pierre Dubois.  Fort de quelques propositions claires, et notamment celle du projet Blanchem@ille , il est en outre celui qui ,à mon sens , a fait la meilleure conclusion lors du petit exercice de style « moi, maire de roubaix, je.. » qu’avait concocté le malicieux Jean-mIchel Lobry, animateur du débat.
André Renard, que le hasard a placé à gauche de son rival Pierre Dubois, fut un interlocuteur crédible et sérieux, exposant avec énergie des idées… je reste toutefois dubitatif sur l’arrivée dans la course de ce concurrent. Que serait-il advenu de ses « nouvelles idées pour Roubaix » si Pierre Dubois l’avait mis dans sa liste ?
Vraie découverte avec le sympathique et intéressant Léonard Delcourt qui ne s’est pas laissé impressionné et qui a livré une prestation séduisante. S’Il va au bout, il faut forcément qu’on entende la voix de Léonard Delcourt dans la vie roubaisienne, j’en suis persuadé.

Selon moi, les autres étaient un cran en dessous, même si Philippe Delannoy a été énorme dans l’explication de sa « fierté roubaisienne » , expliquant que la soirée des voeux était extra jusqu’au moment où les politiques , dont Le Maire de Roubaix, ont pris le micro pour tuer l’ambiance ! 🙂
Enfin, Pierre Dubois, qui était forcément dans une position difficille s’en sort avec une prestation moyenne, globalement sur la défensive , comme sa campagne, et maladroit avec un « petit chantage » à la clé, insinuant qu’il fallait voter pour lui si on voulait un nouveau Barbieux et une Piscine (le musée) plus grande … C’était moyen.

Au final, il faut reconnaître et c’est une vraie ferté , que ce débat s’est déroulé dans une très bonne atmosphère. Les rivaux (et certains semblent s’apprécier cordialement ;-)) sont restés courtois et respectueux. Chacun a écouté l’autre et certains échanges se sont déroulés après le « cut » dans une ambiance détendue, et évidemment, avec une Pétrus à la main, pour remercier le lieu d’accueil de ce débat, notre Bistro de la Grand Place , qui vivait une soirée particulière .

Un petit message à la Voix du Nord et Wéo : Vivement le débat du second tour ! Il sera passionnant lui aussi !

« Roubaix respectée » .. le slogan impossible

Viens de sortir le nouveau tract du candidat à la mairie de Roubaix, M. Pierre Dubois. Je dis nouveau car il y en a déjà eu un 1er, sorti il y a quelques semaines et qui était paru sans verso. Deux solutions, soit l’équipe du candidat n’avait pas trouvé d’imprimeur capable de réaliser cette prouesse technique ; soit il n’y avait rien d’autre à dire que « je suis Pierre Dubois et serai le candidat du Parti socialiste aux Municipales à Roubaix ». Je penche pour la deuxième solution, mais bon, je doute de la réelle pertinence de l’opération.

La semaine dernière arrive donc un verso. Avec quelques bribes du programme. On y trouve notamment 9 préoccupations du maire, qui sont les miennes également. J’approuve et j’attends la suite avec impatience.

Je passe sous silence le fait que la mention du Parti Socialiste ai disparue. Cela fut correctement repris dans les réseaux sociaux, notamment par l’opposition qui y a vu entre les lignes les faiblesses du PS au plan national actuellement. Personnellement, je n’en ferais pas un fromage.

Non, ce qui m’a plus interpellé, c’est l’arrivée d’un drôle de claim de campagne, un peu « marketée » d’ailleurs : « Roubaix respectée » …

Et alors là, les bras m’en tombent. Cette ville magnifique dans laquelle nous vivons subit de plein fouet la crise économique actuelle ; des trésors (comme le Parc Barbieux pour ne citer que lui) sont menacés par des problèmes d’investissements ; des pans entiers de la ville, économiques, sociaux, culturels sont en chantiers… et qu’exige Pierre Dubois ? Que Roubaix soit respectée. Mais bien sûr ! C’est une évidence. Toutes les villes de France et de Navarre doivent être respectées : Lille, Tourcoing, Strasbourg, Hénin-Beaumont, Vitrolles … toutes  !!!

Pierre Dubois ne nous fait pas une promesse, il demande quelque chose à ses électeurs. Ou alors, ce n’est pas aux roubaisiens qu’il parle ? Aux élites peut-être ? Aux médias parisiens ? A LMCU ? Mais nous sommes en campagne électorale.  « Roubaix respectée » pourrait être un slogan très fort, un message apportée à ceux qui dénigrent la ville à l’extérieur, mais pas un message de campagne quand on s’adresse aux Roubaisiens.

Je n’ai jamais vu de ma vie un slogan électoral aussi défensif où l’on demande quelque chose aux électeurs.

Alors évidemment, on pourrait (on va) me répondre qu’il faut se projeter un peu (en ais-je le potentiel  ?) que c’est la politique que va mener Pierre Dubois qui va faire que Roubaix va être respectée. Foutaises ! Une ville se respecte. Basta. Et Roubaix, fort de son histoire et de sa population riche doit être respectée. Evidemment. C’est un dû. Maintenant ou dans 5 ans. Avec la gauche ou avec la droite.

Oh finalement, tout cela n’est qu’un slogan de campagne, ce n’est pas bien grave, mais il démontre une chose:  la fragilité de la communication de Pierre Dubois depuis quelques mois et ce sentiment de victimisation permanent, caractérisé notamment par la présence de quelques trolls anonymes très agressifs sur les réseaux sociaux.

Ce n’est pas bien grave non plus car ce slogan disparaîtra peut-être au 3ème tract (les choses disparaissent sur les tracts de Pierre Dubois) pour faire place à « Faire Grandir la ville » utilisée par ailleurs également sur le tract, qui est certes plus passe-partout , mais nettement plus aspirationnel.

Image

Elisabeth Beaugrand ne change pas d’avis, elle change de camp

A propos du récent revirement d’Elisabeth Beaugrand (ex UMP qui sera sur la liste du candidat PS à la Mairie de Roubaix) , Bruno Renoul sur Twitter demandait si c’était meprisable de vouloir agir pour sa ville, si elle (Elisabeth Beaugrand) pensait que son camp naturel ne pouvait pas gagner?

Alors, évidemment que non, cela n’est pas méprisable, mais je m’autorise à penser que cela ne donne pas une image très saine de la politique. 
Samedi, dans le courrier des lecteurs de Nord eclair , Thanh Nguyen disait aussi « Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ».  Bien entendu, oui.. le problème n’est pas qu’est qu’elle change d’avis, c’est que tout est incohérent dans son discours !
Au delà du fait que le revirement me semble tardif , Elisabeth Beaugrand assume cela au titre de la volonté d’être élue. En gros, si on l’écoute, elle s’est opposée à la politique de Pierre Dubois pendant des années, elle reste de droite et votera d’ailleurs toujours à droite aux prochaines Européennes, mais elle veut être élue !! « Pierre Dubois m’a promis une place éligible » déclare t-elle avec une honnêteté qui l’honore. 

Allez comprendre quelque chose à ce cirque !!! 
Je comprends bien que nous sommes aux Municipales et qu’il est important de réunir les meilleurs compétences pour Roubaix  (Elisabeth Beaugrand en est une ) mais il est clair que Pierre Dubois revendique sans ambiguïté l’étiquette socialiste. C’était d’ailleurs une des informations principales de son 1er tract en version recto uniquement. Sa façon de diriger la ville est donc de gauche, ses prises de positions sont de gauche. Son soutien à la politique gouvernementale est sans équivoque. 
Quelle sera la position d’Elisabeth Beaugrand sur les rythmes scolaires, sur les Roms, sur la politique sociale et sur grand nombre de sujets ou être de gauche ou de droite ne signifie pas la même chose !? 

Comment accuser les gens d’utiliser le terme « UMPS » quand on accrédite de telles positions ? Si droite et gauche n’ont pas de différence au niveau local, pourquoi se réclamer de tel ou tel parti ?
Oui, Mme Beaugrand a le droit de changer d’avis, mais ce n’est pas ce qu’elle fait, puisqu’elle reste de droite. Elle ne change pas d’avis, elle change de camp. Là, elle veut juste être élue et considère qu’elle a plus de chance de l’être d’un coté plutôt que de l’autre. 
Oui, Mme Beaugrand a le droit d’agir pour sa ville… (elle le fait d’ailleurs très bien sans mandat politique), mais on peut agir pour sa ville en étant aussi dans l’opposition, sinon a quoi sert la démocratie ? A quoi sert un Conseil Municipal ?

Bref, ce ralliement est pour moi un vien mauvais exemple de ce qui se fait dans la petite politique politicienne locale. 
Il n’honore pas tous ceux qui ont des convictions, et qui se battent dans les victoires comme dans les défaites.

20131228-214134.jpg