#RIP Jean-Pierre 

Je travaille à la Mairie de Roubaix depuis 15 mois et ne connaît donc personnellement Jean-Pierre Rousselle que depuis ces 15 mois. Avant, je le connaissais de nom, de réputation, par la presse également de par ses interventions multiples à chaque coin de la ville, quand il se passait un drame, et nous savons qu’il s’en passe !  

Mais j’ai eu le bonheur de rencontrer ce Monsieur car il avait ses attaches et ses sympathies au Service Comm où il venait presque tous les jours. Et aujourd’hui, dans l’équipe, j’ai senti le besoin de se souvenir des parties de basket improvisées , de ses entrées fracassantes dans les bureaux, de ses mots attentionnés pour les femmes, de ses bons mots d’humour. Bref, aujourd’hui, Jean-Pierre traînait au dessus de nos têtes. Et il traînera longtemps. 

Je ne suis évidemment pas le mieux placé pour parler de lui, mais il est rare de rencontrer une personne qui marque autant les gens, et j’ai ressenti le besoin ce soir d’exprimer ces quelques mots. 

Je me souviens de son intervention touchante en Conseil d’Administration pour expliquer son rôle, ses missions. 

Je me souviens du coaching de l’equipe de Basket Mairie à la fête du Stade Roubaisien où nous « affrontions » une équipe de parents. Il mettait tout son coeur à faire jouer cette équipe de bric et de broc, avec une obsession : faire jouer tout le monde, equitablement. 

Je me souviens de ses encouragements aux Foulées Ludopital, où déjà très faible, il était venu soutenir les coureurs roubaisiens. 

Je me souviens surtout de cette abnégation dans l’organisation de cette journée roubaisienne pour les anciens internationaux de Basket à l’occasion de l’Euro : comm , cocktail, presse , planning,  rien ne fut laisser au hasard. Malgré son extreme fatigue ce jour là, entouré de ses anciennes joueuses, des jeunes roubaisiens, je l’ai senti tellement heureux. C’était une chouette journée. 

 

Et enfin, je me souviens de ses mots toujours justes sur Roubaix qu’il aimait passionnément et de son regard tendre sur les roubaisiens qu’il adorait. 

Il manquera. Je sais qu’il manquera aussi à beaucoup de mes collègues. Il manquera à Roubaix. 

Repose en paix Jean-Pierre. 
Credit photo : La Voix du Nord 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s