Le carnet d’adresses 2014 de @iloveRBX est sorti !!

Il est sorti !!! Et je peux vous assurer qu’il est tout beau ! L’Office de Tourisme de Roubaix a sorti son carnet d’adresses 2014 avec tous les endroits à découvrir pour ceux qui visitent notre ville. Et même pour les roubaisiens aussi d’ailleurs, car on y découvre plein d’endroits qui ont l’air sympa…  Un outil indispensable aussi pour clouer le bec à ceux qui pensent qu’à Roubaix, il n’y a rien à faire, il n’y a nulle part pour manger etc… Je vous assure, il faut absolument que ce guide se trouve dans les maisons et appartements de chaque roubaisien qui veut « Vivre » sa ville (expression qui m’est propre et chère ;-)) . Allez vite le chercher à l’Office de Tourisme !

Image

A l’occasion de cette édition 2014, l’Office m’a proposé d’introduire le quartier « Autour de La Piscine » , ce que j’ai fait avec un immense plaisir… et bien sûr, un peu « frustré » par le nombre de signes à respecter, j’ai eu envie de prolonger cette expérience sympa en vous faisant partager ici mes autres coups de cœur pour ce quartier. Bien sûr, il en manque mais je ne manquerai pas de vous faire découvrir régulièrement sur ce blog mes autres découvertes…

Mention spéciale aux autres habitants de Roubaix qui se sont prêté au jeu : Fatima Jibidar qui s’est baladé autour du Colisée,  Marie-Christine Sergent pour le quartier de la Condition Publique,  Laurent Stragier qui a « pédalé » de Barbieux au Vélodrome … Et un coup de cœur particulier pour nos deux twittos fidèles du Roubaix Twapéro :  @AmberOgborn qui nous parle  du quartier Grand Place et Cyril Chamalet @LeChemindAlyss qui déclare sa flamme autour du Canal  et à l’Union..

Mes coups de coeur du quartier de La Piscine :

La Piscine Musée d’art et d’industrie : faut-il encore présenter ce trésor d’art et d’histoire roubaisien ? Une collection rare et des expositions passionnantes dans un site de toute beauté. Si vous le pouvez, profitez des jours de semaine plus calmes pour savourer l’ambiance unique du lieu. Prenez votre temps, savourez l’instant en vouus asseyant  sur un banc pour regarder les reflets de lumière à travers le vitrail, c’est le plus beau spectacle au nord de Paris !

La QSP : Quantité Suffisante Pour… : Dans une ancienne draperie , une galerie d’art typiquement roubaisienne où on y fait des découvertes et des rencontres toujours étonnantes, parfois même décalées. Indispensable ! Parfois, je ressors sans avoir tout compris, mais j’y retourne !

 Le Grand Bassin : petite boutique au coeur du Vestiaire, vous y trouverez une multitude de produits de createurs : une source inepuisable de cadeaux pour faire plaisir ou se faire plaisir. Un conseil, allez y souvent , il y a toujours des nouveautés et vous serez très surpris. Et surtout, c’est aussi un lieu d’echange avec les createurs qui se relaient pour « tenir boutique » ..
Librairie Autour des Mots : La librairie où l’on va quand on ne sait pas quel livre offrir (ou s’offrir) et d’où l’on repart avec des idées cadeaux pour 10 ans ! Un accueil sympa, des conseils, un lieu chaleureux .. Tout ce qu’on aime ! En plus , la librairie est au cœur de tous les evenements culturels de la ville… On n’en sort jamais déçu.
La Gare : vous sortez de la grand Place et vous la voyez surgir là bas tout au bout du Boulevard. Panorama Grandiose ! La Gare de Roubaix est une merveille d’architecture avec sa halle metallique et sa tour à horloge. Les « terrrains vagues » a coté sont tristounes mais bientôt y vivront des milliers d’étudiants pour un quartier complètement renouvelé !
ENSAIT – Ecole Nationale des Arts et Industries Textiles : Dans n’importe quelle capitale, on prendrait ce bâtiment pour un ministère ! 😉 L’ENSAIT fait partie intégrante du patrimoine roubaisien  et l’ambiance qui s’y dégage dans son majestueux hall donne aux evenements qui s’y déroulent une atmosphère toute particulière.
Chez Charlotte : un resto à tartines tenue par une passionnée de la ville qui a mis du soleil et des sourires dans ce coin de la ville. Un endroit different où l’on vient déjeuner et où l’on aime traîner un peu avant de repartir bosser 😉
Meert : un must roubaisien. Même si l’endroit est un peu bruyant , le cadre , l’ambiance particulière au coeur du musée et les plats locaux valent le detour. L’été , la terrasse face au jardin est une merveille. On y resterait des heures ! Et puis cette gaufre avec le café , on ne peut pas resister ! (a part @fthanh1 bien sûr..  mais beaucoup pense que c’était histoire de se tailler un réputation ;-)) : http://www.drapsdetoutelaine.org/?p=349
Le Métropolitain : Au Métropolitain, c’est la convivialité à la roubaisienne. C’est la cantine du quartier tous les midis, la chaleur et la générosité en plus ! Cuisine simple, copieuse, sans chichis. Et un rapport qualité prix qui en fait un rendez-vous incontournable du déjeuner
Le Vieil Abreuvoir : installé au cœur du Grand Hotel magnifiquement rénové , le Vieil Abreuvoir propose une cuisine qualitative et un service efficace et sympathique dans un cadre qui fait même assez « chic ». En tout cas, n’hésitez pas , ce n’est pas un restaurant d’hôtel comme on l’imagine mais un vrai lieu avec sa propre âme. Et ouvert tous les soirs
Il Bacaro : certains disent que c’est ce nouveau restaurant est devenu en quelques semaines « the place to be » de la ville ! pari déjà gagné pour les patrons de ce resto italien charmant et authentique qui a déjà une clientèle fidèle charmée par la qualité des assiettes et la sympathie du service. Les vins italiens sont une merveille.
BRETT : tout nouveau dans le panorama roubaisien, ce restaurant bar à vin propose une cuisine de qualité  et créative dans un cadre moderne et design : burgers, tartares , poissons .. Avec toujours le conseil d’un bon vin. Laissez vous guidez, « Brett » ne vous decevra pas .. Et si le soleil est là, demandez la terrasse
La Petite Cour : coup de cœur pour ce restaurant tenu par un passionné ! La petite cour propose une cuisine familiale, simple au rapport qualité prix imbattable et garanti 100% maison. Vous y passerez forcement un bon moment, que ce soit dans la 1ere salle plus traditionnelle et authentique ou celle du fond, rénovée style loft ! Des soirées à thème y sont régulièrement organisées

Image

 

Publicités

On a testé Il Bacaro …

Nous avons testé le nouveau restaurant dont tout le monde parle à Roubaix : Il bacaro. Il faut dire que le teasing était assuré depuis quelques semaines dans la twittosphère roubaisienne. L’article flatteur, voire élogieux, paru dans « Roubaix Shopping » cette semaine a achevé de me convaincre de tester l’endroit ce vendredi soir. 

20140209-122222.jpg
 
20 heures, nous arrivons au 127 Avenue Jean-Baptiste Lebas et, immédiatement en entrant dans le restaurant, nous tombons déjà sous le charme du lieu. 
Derrière la baie vitrée, une décoration d’époque, des banquettes en cuir, des tables en bois, et trois pianos qui forment le grand bar : l’endroit est atypique et chaleureux.
Nous sommes accueilli par Luigi, l’un des deux gérants, qui avec son accent italien , nous plonge en effet dans ces « bacaro » vénitiens , d’où le restaurant tire son nom…  et qui sont les bars à vins où les vrais vénitiens refont le monde à l’abri des touristes. 
Et, en rapide tour de table, on remarque que ce « bacaro »  pourrait bien en effet devenir l’endroit où les roubaisiens refont le monde : l’endroit est déjà quasiment plein (il y a une trentaine de places) et on y reconnait de nombreux « acteurs » locaux : associatifs, élus, commerçants.Tout le monde se connaît plus ou moins, les gens se saluent, s’embrassent et ça échange de table en table. On entend discuter de Signet, le salon du livre du lendemain, de la prochaine expo Fougeron à la Piscine.. et puis un peu forcément de la campagne electorale. Certains diraient que l’ambiance était un peu « bobo », je ne le contredirai pas. 
Place à l’assiette ! Une cuisine simple, « sans chichis » mais avec des produits frais et ça se sent : antipasti, salades, risotto, carpaccio, etc….. et des desserts renversants dont il ne faut pas se passer ! 
Le tout accompagné d’une carte des vins riche qui peut en effet en faire la référence Vin de la ville. 
Bref, vous l’aurez compris, « il bacaro » est une vraie et belle surprise roubaisienne, et on souhaite à Luigi et Christophe la plus belle des réussites., car je suis personnellement très heureux de voir des endroits comme celui-là. On souhaite aussi un prompt rétablissement à Sohail, le cuisinier, qui s’est fait un petit accident de travail lors de notre soirée. 
Me manque maintenant de tester la formule « bar » avec mes roubaisiens préférés, car du lundi au mercredi, Il bacaro est ouvert de 18 à 20 h pour boire un verre en formule afterwork . 
Alors, « the place to be »…. pourquoi pas !