« Roubaix respectée » .. le slogan impossible

Viens de sortir le nouveau tract du candidat à la mairie de Roubaix, M. Pierre Dubois. Je dis nouveau car il y en a déjà eu un 1er, sorti il y a quelques semaines et qui était paru sans verso. Deux solutions, soit l’équipe du candidat n’avait pas trouvé d’imprimeur capable de réaliser cette prouesse technique ; soit il n’y avait rien d’autre à dire que « je suis Pierre Dubois et serai le candidat du Parti socialiste aux Municipales à Roubaix ». Je penche pour la deuxième solution, mais bon, je doute de la réelle pertinence de l’opération.

La semaine dernière arrive donc un verso. Avec quelques bribes du programme. On y trouve notamment 9 préoccupations du maire, qui sont les miennes également. J’approuve et j’attends la suite avec impatience.

Je passe sous silence le fait que la mention du Parti Socialiste ai disparue. Cela fut correctement repris dans les réseaux sociaux, notamment par l’opposition qui y a vu entre les lignes les faiblesses du PS au plan national actuellement. Personnellement, je n’en ferais pas un fromage.

Non, ce qui m’a plus interpellé, c’est l’arrivée d’un drôle de claim de campagne, un peu « marketée » d’ailleurs : « Roubaix respectée » …

Et alors là, les bras m’en tombent. Cette ville magnifique dans laquelle nous vivons subit de plein fouet la crise économique actuelle ; des trésors (comme le Parc Barbieux pour ne citer que lui) sont menacés par des problèmes d’investissements ; des pans entiers de la ville, économiques, sociaux, culturels sont en chantiers… et qu’exige Pierre Dubois ? Que Roubaix soit respectée. Mais bien sûr ! C’est une évidence. Toutes les villes de France et de Navarre doivent être respectées : Lille, Tourcoing, Strasbourg, Hénin-Beaumont, Vitrolles … toutes  !!!

Pierre Dubois ne nous fait pas une promesse, il demande quelque chose à ses électeurs. Ou alors, ce n’est pas aux roubaisiens qu’il parle ? Aux élites peut-être ? Aux médias parisiens ? A LMCU ? Mais nous sommes en campagne électorale.  « Roubaix respectée » pourrait être un slogan très fort, un message apportée à ceux qui dénigrent la ville à l’extérieur, mais pas un message de campagne quand on s’adresse aux Roubaisiens.

Je n’ai jamais vu de ma vie un slogan électoral aussi défensif où l’on demande quelque chose aux électeurs.

Alors évidemment, on pourrait (on va) me répondre qu’il faut se projeter un peu (en ais-je le potentiel  ?) que c’est la politique que va mener Pierre Dubois qui va faire que Roubaix va être respectée. Foutaises ! Une ville se respecte. Basta. Et Roubaix, fort de son histoire et de sa population riche doit être respectée. Evidemment. C’est un dû. Maintenant ou dans 5 ans. Avec la gauche ou avec la droite.

Oh finalement, tout cela n’est qu’un slogan de campagne, ce n’est pas bien grave, mais il démontre une chose:  la fragilité de la communication de Pierre Dubois depuis quelques mois et ce sentiment de victimisation permanent, caractérisé notamment par la présence de quelques trolls anonymes très agressifs sur les réseaux sociaux.

Ce n’est pas bien grave non plus car ce slogan disparaîtra peut-être au 3ème tract (les choses disparaissent sur les tracts de Pierre Dubois) pour faire place à « Faire Grandir la ville » utilisée par ailleurs également sur le tract, qui est certes plus passe-partout , mais nettement plus aspirationnel.

Image

Publicités

3 réflexions sur “« Roubaix respectée » .. le slogan impossible

  1. Ô combien me rassure ce que je lis ici… !!! Roubaisien depuis presque 3 ans et fier de me rapprocher de cette ville si riche, si riche de Coeur (celui si grand des roubaisiens) et celui de ses quartiers, celui de ceux qui ont fait Roubaix, célèbres et surtout anonymes, de toutes confessions, de toutes cultures…. bref fier.
    Mais ce que je ressens, en cette période de grandes promesses électorales, c’est le vide !! Nos prétendants ne semblent penser qu’à leur sort…. Je vois Roubaix triste le soir, sans vie… je vois des visiteurs de tous paix venir dans notre ville et trouver un musée fermé le samedi matin, sans aucune activités ou informations organisées par la ville… je vois des commerces fermer…. je vois la vie qui s’en va…
    Mais Roubaix mérite bien que l’on s’occupe d’elle… et non de ses prétendants et prometteurs de jours meilleurs….pour eux même !!!!
    En tout cas merci, grandement merci de ce blog qui rassure… et qui oxygène les pensées !!!

  2. Je suis d’accord, ce slogan est très surprenant et vexant. Mais n’illustre-t-il pas une réalité ? Des représentants qui ne savent plus la faire respecter car trop englués dans des arrangements politiques.
    Ceci me révolte. STOP ! Il est temps de penser aux Roubaisiennes et aux Roubaisiens.

    Je crains qu’à cette élection, l’abstention soit le grand vainqueur. Pourquoi ? Car trop souvent les candidats oublient ce dont il s’agit. Je m’explique. Quelle doit être le rôle d’une municipalité ? Pas uniquement selon le regard du candidat mais selon celui des habitants (vous savez ces électeurs…), il s’agit de se mettre à la place des habitants. La municipalité n’est-elle pas la représentation des habitants qui désignent en leur sein des personnes qui vont s’occuper pour eux du bien commun qu’est leur ville ?

    Le projet doit concerner les citoyens, leurs préoccupations et leur quotidien. Il doit être porté par une équipe crédible et altruiste, et il faut aller convaincre chaque électeur. Malheureusement, si nous regardons la réalité, il y a peu de projets de ce type.
    Pour les élections municipales, le projet et le futur maire doivent s’intéresser notamment au cadre de vie et au bien-être. N’est-ce pas cela que l’on attend d’abord ? Un autre axe du projet doit consister à mettre en place les conditions favorables au développement économique du territoire (qui doit aussi profiter à l’emploi). Nous devons y retrouver également la bienveillance pour chacun (envers nos ainés notamment et les plus fragiles) et enfin la préparation de l’avenir de nos enfants et de la jeunesse.

    Certains raisonnent en partis politiques actuels. Il faut dépasser ces jeux que beaucoup décrient. Ne raisonnons pas gauche/droite mais individus et projets. Le raisonnement gauche/droite donne certes une sensibilité mais malheureusement tourne généralement en arrangements ou combats partisans plutôt que de se concentrer sur l’intérêt collectif et la vie des gens. D’ailleurs, les plus beaux projets sont généralement rassembleurs au-delà des partis voire des sensibilités.

    Il demeure des citoyens qui veulent autre chose et qui doivent se mobiliser pour leur ville. Il y a bien des personnes qui ont envie de se battre pour faire de leur ville un cadre agréable pour ses habitants, accueillant pour les entreprises et l’emploi, bienveillant envers les ainées et les personnes fragilisées, et soucieux de l’avenir de ses enfants.

    Mobilisons nous, Mobilisez vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s