Les trolls, la plaie du web…

A partir du moment où vous décidez de vous exposer publiquement et en particulier sur le net via les blogs, forums et réseaux sociaux, vous êtes alors en mesure d’être la « victime » de trolls ou de haters .. Attaques , rumeurs, commentaires négatifs, voire même calomnies,  ces derniers n’ont qu’un objectif : semer la zizanie… 
 

20140503-223604.jpg
Qui sont ces gens ? Le troll a pour but de pourrir votre sujet ou votre discours. Vous débattez ou échangez avec respect  sur un sujet lambda, et un individu arrive pour « pourrir » votre échange par tous les moyens qu’il juge bon : arguments mensongers, recherche absolue de la polémique etc…  Le « hater » quant à lui, comme son nom l’indique, vous déteste, quoique vous fassiez, et  cherche à le faire savoir par tous les moyens. Il vous invective, vous invente des propos, des actes, des vies et tente par tous les moyens de salir votre réputation.

Points communs de ces deux catégories : ce sont tous de courageux anonymes, car sur Internet plus qu’ailleurs, il est relativement facile de se cacher derrière un ecran et derrière un pseudo. 

Les derniers mois de la campagne roubaisienne pour les Municipales ont vu proliféré un certain nombre de trolls ou de haters plutôt virulents, certains s’attaquant aux candidats bien sûr mais aussi parfois à des personnalités de la ville et aux journalistes des redactions locales de La Voix du Nord – Nord Eclair. La plupart du temps, c’était d’une nullité sans nom, parfois calomnieux et souvent assez lamentable. Certaines têtes de liste, dont Pierre Dubois lui-même étaient intervenus pour calmer certains teigneux, mais rien n’y a fait, ils ont sévit jusqu’au bout et certains sévissent encore. 

Après avoir naivement imaginé qu’il était possible d’échanger courtoisement avec eux, j’ai très vite compris qu’il fallait adopter la stratégie de l’ignorance, et même du « bloquage », ce qui assez simple à faire sur twitter et facebook. Ne pas accepter de tomber dans leur jeu. 

Car selon moi, Internet doit évidemment être un lieu d’échange et de débats, de critiques mais  à visages découverts et en toute transparence ! Je ne suis pas toujours d’accord avec l’ensemble de mes followers. nous en débattons, parfois de façon assez virulente c’est possible. Je sais certains susceptibles, je connais la mauvaise foi d’autres.  Je connais la mienne. Avec quelques uns, nous nous chambrons même et ironisons parfois sur nos défauts respectifs. Nous connaissons les sujets qui fâchent, ceux qui sont sensibles, ceux même qu’il faut savoir éviter. 

J’invite donc les twittos de Roubaix et d’ailleurs à ne pas céder à la tentation de répondre ou de donner du grain à moudre à ceux qui préfèrent l’insulte au respect. Ne répondez pas, laissez dire , laissez faire , désabonnez vous des comptes de ces individus et « bloquez »  les. Ils finiront bien par en avoir assez de parler dans une pièce vide.

Publicités

Une réflexion sur “Les trolls, la plaie du web…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s